Le cancer du poumon est la première cause de mortalité par cancer en France et dans le monde et il existe aujourd'hui un moyen de le dépister à un stade précoce où la maladie est guérissable: le scanner thoracique faiblement dosé.

En effet, 2 grandes études internationales randomisées multicentriques (NLST aux USA et NELSON en Europe) ont rapporté des résultats positifs avec une réduction de la mortalité par cancer pulmonaire de plus de 20% chez les patients dépistés par scanner.

 

A noter également une réduction de la mortalité globale de 7%. Il s'agit donc de la seule campagne de dépistage permettant une augmentation de l’espérance de vie.

L'objectif est de mettre en évidence le maladie à un stade débutant, alors qu'il n'existe aucun symptôme, et permettre d' espérer une guérison en retirant au plus tôt la tumeur.​

La population cible est représentée par les patients de 50 à 75 ans, fumeurs depuis plus de 25 ans. Le Dr Ilies Bouabdallah recommande à ces derniers de se rapprocher de leur médecin traitant ou de leur pneumologue pour discuter de la pertinence de réaliser un dépistage, associé à un projet de sevrage tabagique.

Vous trouverez sur la vidéo suivante un résumé lors d'un entrevu avec le Dr Ilies Bouabdallah:

Dépistage du Cancer du Poumon

OCT660-GE.jpg

En Résumé :

Patient de 50 à 75 ans

Fumeur depuis plus de 25 ans

 ( + ancien fumeur sevré depuis moins de 10/15 ans)

Avec consommation

> 10/15 cigarettes / jour

Les informations délivrées sur ce site constituent un support pour le patient souhaitant des renseignements généraux sur la chirurgie thoracique, et ne remplacent en aucun cas la consultation avec le chirurgien.